Technique de lancer de hache à une main

Technique de lancer de hache à deux mains

1/ La prise en main d’une hache de lancer

a. La prise marteau

La prise marteau est la prise en main recommandée pour lancer une hache. La main prend la manche de la hache à la verticale. L’avant-bras et le manche de la hache forme un angle à 90°. Le dessous de la main est aligné avec le bout du manche

b. Prise « Serrer la main »

La prise est similaire à la prise marteau mais le manche est incliné à 120°. Cela permet de verrouiller l’angle du poignet, et donc de réduire les rotations latérales. La hache plante mieux. Seul inconvénient: le mouvement a moins d’amplitude, il faut forcer le mouvement de bascule pour donner la rotation verticale de la hache.

c. (Optionnel) Prise marteau modifiée

Commencez par prendre la hache avec une prise marteau. Placez ensuite votre pouce à la verticale sur la hache. Cette prise permet de ralentir la rotation verticale. Le lanceur peut atteindre des plus grandes distances.

2/ Les appuis

Les appuis sont déterminants dans le lancer de hache. Bien que ce sport se pratique avec les mains, tout part du sol : les appuis transmettent l’énergie vers le poignet, qui lui apporte la précision du geste.

a. Position classique : le pied opposé au bras de lancer en avant

Cette position est utilisée par 90% des lanceurs. La pointe du pied avant est dirigé vers la cible, le pied arrière est en retrait d’une quarantaine de centimètres, à 40-45° par rapport au pied avant. Le lanceur est bien sur ses appuis, le poids du corps plutôt sur l’avant (60%). Le genou avant est fléchie, la jambe arrière tendue.

b. Position à la tchèque : les pieds alignés

Les épaules et les jambes sont parallèles et face à la cible. Le bassin est bloqué. Cette position n’apporte pas d’amplitude du corps. Elle nécessite donc une bonne ceinture abdominale, surtout à moyenne et longue distance.

c. Position à l’amble : le pied du bras de lancer en avant

Cette position nécessite une grande puissance d’épaule. Elle est peu utilisée.

3/ La gestuelle du lancer de hache

a. Position de départ

Le bras de lancer est positionné à mi-hauteur, tendu vers l’avant mais avec le coude déverrouillé, c’est-à-dire, relâché. Le bras qui ne lance pas est positionné le long du corps ou vers l’avant pour vous aider à positionner votre angle de hache.

b. Mouvement du bras de lancer

Amorcez le mouvement du bras par l’épaule (celle-ci monte en premier), puis, pliez le coude en conservant l’angle de départ à 90° entre l’avant-bras et la hache. Au sommet du geste, le poignet reste verrouillé avec un angle de 90°, sans casser le coude derrière la tête. Les épaules ne reculent pas et la jambe arrière doit rester tendue.

c. Lancer et poussée progressive

Poussez progressivement et avec relâchement la hache vers l’avant. Le poignet reste verrouillé. Lâcher la hache lorsque le bras est à l’horizontal. Ne pas attendre la fin du geste pour pousser violemment et donner la rotation à la hache. Cela entraine des mouvements de poignet parasites et donc une rotation verticale irrégulière de la hache.

d. Synchronisation du mouvement

Synchronisez le mouvement du bras avec le reste du corps. Lorsque vous amorcez le mouvement de bras pour lancer la hache, le genou s’engage vers la cible et sert d’amortisseur. Il ne faut pas envoyer l’énergie vers le sol en cassant le dos, mais bien vers l’avant. Pour cela, les épaules doivent rester parallèles au sol et transmettre le mouvement droit vers la cible.

Le bassin est bloqué pour éviter les mouvements de rotation et s’engage également dans un mouvement dans le sens arrière – avant 

La gestuelle doit être effectuée avec relâchement, sans forcer. Il est important de bien synchroniser le haut et le bas du corps, c’est-à-dire un engagement du genou et des hanches vers l’avant avec une poussée progressive pour le lancer.

4/ Trouver sa distance de rotation

Si le manche est en haut, il faut avancer par tranche de 5 cm jusqu’à trouver la bonne longueur. Au contraire, si le manche est bas, il est nécessaire de se reculer.

5/ Les fautes les plus fréquentes dans le lancer de haches

– Ne pas garder son bassin dans l’axe : cela entraine une rotation de la hache.

– Trop accélérer le mouvement du poignet : il faut bien réaliser une poussée progressive dans l’alignement de l’avant-bras pour que la hache arrive droit dans la cible.

– Déverrouiller le poignet au sommet de la poussée progressive. Cela engendre une rotation irrégulière de la hache qui tape la cible de côté.

– Plier la jambe arrière en fin de mouvement. Les épaules sont entrainées vers le bas, la hache tombe en dessous de la cible.

  • Reply

    Monsieur WordPress

    27 08 2017

    Bonjour, ceci est un commentaire.
    Pour supprimer un commentaire, connectez-vous et affichez les commentaires de cet article. Vous pourrez alors les modifier ou les supprimer.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *